Hospitalité Sainte Marthe

Hommage aux hospitalières des piscines à Lourdes

14 Septembre 2014 , Rédigé par HSM Publié dans #Contributions Libres

(Témoignage aimablement communiqué par Mireille Bonini - pèlerin accompagnée par l'Hospitalité Sainte Marthe - Lourdes 2014)

Ces hospitalières pendant le pèlerinage on ne les voit pas sauf si on va aux piscines, côté femme.

De longues files de malades, assises ou couchées sur des brancards, attendent leur tour dans un hall ouvert où se trouvent des bancs de pierre et des fauteuils roulants.

La piscine se compose d'une petite salle de déshabillage et, derrière un rideau, un bassin en pierre rempli d'eau très froide et, au dessus du bassin, une statue de la vierge Marie. De chaque côté se trouvent des allées pour que les hospitalières puissent relever les brancards et aussi pour aider les malades à descendre dans le bassin et les soutenir.

Elles aident à déshabiller et habiller les malades. Elles le font avec douceur.

Dans le vestiaire se trouvent des hospitalières étrangères et donc se croisent plusieurs langues parlées mais tout le monde se comprend avec les gestes. Il y a vraiment une osmose. Toutes sont très efficaces pour manipuler les brancards avec leurs malades.

Les hospitalières baigneuses prient avec les malades au moment du bain. Il n'y a pas beaucoup de place mais on n'a pas le temps de s'attarder. D'autres malades attendent avec l'espoir de recevoir une grâce.

Les hospitalières aux piscines ne montrent jamais leur fatigue. Elles sont volontaires. Elles font tout sans se plaindre et pourtant il y a des cas graves. Elles font tout avec le même regard. Elles s'affairent avec force et courage. Dans ces équipes on rencontre des jeunes et des plus âgées mais tout le monde reste uni.

On ne les voit pas, ces hospitalières, mais elles sont très importantes pour tous les pèlerinages. Merci à elles qui remplissent leur mission avec Foi.

Que Marie les protège.

(Mireille Bonini, Gardanne).

Bain aux piscines

Bain aux piscines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BLANc André 14/09/2014 21:32

chez les hommes c'est la même chose

Danièle Coulet 14/09/2014 19:59

Merci Mireille pour cet émouvant témoignage..
Amicalement
Daniele