Hospitalité Sainte Marthe

Françoise, Soeur Raymonde, Catherine, David, Anne et Michel

29 Octobre 2014 , Rédigé par HSM Publié dans #Nouvelles de notre communauté

Françoise, Soeur Raymonde, Catherine, David, Anne et Michel

Voici quelques nouvelles de notre communauté.

Françoise GACHASSIN est entrée mardi 21 octobre à l'hôpital comme nous l'avions annoncé ici. Françoise a fait une réaction inflammatoire après la pose du cathéter (dispositif de perfusion) ce qui a empêché provisoirement tout traitement de fond. L'inflammation étant maintenant résorbée la chimiothérapie par perfusion va pouvoir commencer aujourd'hui.

Françoise sortira jeudi ou vendredi et continuera le traitement chez elle par voie orale pendant deux semaines, avant une nouvelle séance de traitement par perfusion à l'hopital, d'un jour seulement. Le moral va un peu mieux puisque la semaine d'attente est enfin terminée, mais il reste fragile. La durée du traitement reste encore inconnue car le corps médical doit adapter les traitements pour chaque patient au cas par cas, selon les réactions observées.

Alain BONACCI va voir Françoise régulièrement et la trouve fatiguée comme on peut s'y attendre. Alain explique que Françoise n'a pas une forme aigüe de leucémie mais une forme qui évolue en dents de scie, qui reste stable dans la durée quand elle est correctement surveillée (les patients peuvent vivre avec cette maladie sans symptôme vraiment handicapant, à part un état de fatigue générale). Le corps médical n'intervient que quand le seuil de globules blancs est dépassé, comme cela a été diagnostiqué il y a 2 mois pour Françoise. Seul un suivi régulier suffit en principe.

Une bonne nouvelle tout de même : Françoise va bénéficier d'un nouveau traitement mis sur le marché cette semaine et qui présente moins d'effets secondaires que les précédents, notamment moins d'effets nauséeux

Nous avons reçu plusieurs autres nouvelles sur la messagerie du site internet.

Patricia LLORCA nous apprend le décès de Sœur Raymonde, depuis peu à Martigues, mais qui faisait partie de l'Hospitalité Sainte-Marthe. Avant son départ pour sa terre natale, un temps de prière a été donné à Paris et simultanément à Martigues. Patricia avait lancé un appel pour se retrouver autour des Soeurs de Notre Dame de la Délivrande le MERCREDI 22 OCTOBRE à 11 heures - EGLISE SAINT-LOUIS-D'ANJOU (FERRIERES) mais le message a été lu trop tard pour être publié à temps sur notre site (désolé Patricia !).

Alain TALLIEU nous signale le décès de Catherine GRISZMER, malade que nous avions accompagné à Lourdes.

Véronique RAFFAELLI nous écrit : "Chers Amis, d'après sa soeur Suzanna qui était hospitalière lors de notre pèlerinage 2014, David, le plus jeune de nos pèlerins accompagnés est hospitalisé à l'hôpital de la Timone depuis quelques jours. Il souffre d'une bactérie qui viendrait d'une piqûre d'insecte. Les médecins sont pessimistes. Soutenons David dans son combat et sa famille par nos prières."

Merci à Patricia, Alain et Véronique pour ces nouvelles et l'attention bienveillante qu'elles manifestent.

Par ailleurs Anne DAURES devait passer un IRM de contrôle vers octobre suite au traitement lourd qu'elle avait subi mais il n'a pas été possible de la joindre malgré de nombreux appels. Peut-être l'un ou l'une d'entre vous a-t-il des nouvelles ? Je réessaierai ce soir.

Enfin aux dernières nouvelles les choses sont bien rentrées dans l'ordre pour Michel LEBIGUE. Le traitement médicamenteux de Michel a notamment diminué de moitié. Michel a certes légèrement perdu en autonomie par rapport à cet été mais cela n'est-il pas largement compensé par les liens d'affection qui se sont encore resserrés au sein de la famille ?

Fraternellement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bonini 29/10/2014 17:06

merci de nous tenir au courant de la santé de certains malades.Moi meme j ai fais une chute et j ai les cotes douloureuses il faut etre patiente pour qu elles guérisses Mireille

magnin bernadette 29/10/2014 12:59

mille mercis pour les nouvelles de la famille hospitalière. Cela me touche profondément, union de prière avec tous nos frères en souffrance.