Hospitalité Sainte Marthe

Homélie pour les obsèques de Michel

31 Juillet 2015 , Rédigé par HSM Publié dans #Nouvelles de notre communauté

Homélie pour les obsèques de Michel

A notre demande le Père Patrick de FLEURIAN, qui a célébré la messe des obsèques de Michel JOUVE, nous a très aimablement communiqué le texte de son homélie. Nous publions ce texte ici, en pensant en particulier à toutes celles et à tous ceux qui auraient souhaité être présents auprès de Michel et Danièle, mais qui n'ont pu l'être.

HOMELIE

A la fin de la célébration, nous chanterons l'Ave Maria de Lourdes. Cela sera notre manière de confier Michel à Marie et de nous rappeler qu'avec l'Hospitalité Sainte Marthe Michel accompagnait chaque année des malades à Lourdes. Marie ou la Bonne Mère, comme la surnomme les Marseillais veille sur ces enfants en leur montrant son Fils."Faites ce qu'il vous dira" a-t-elle dit aux serviteurs lors des noces de Cana.

Dans l'évangile que nous venons d'entendre, Jésus nous dit qu'il est le Chemin, la Vérité et la Vie. C'est pace qu'il est le Chemin, un chemin qui nous conduit vers le Père qui est aussi notre Père, qu'il est la Vérité et la Vie. Il est la Vérité, car sur ce chemin il nous apprend, il nous révèle ce qu'aimer en vérité veut dire. Pour souligner cela, je voudrais citer en entier la phrase qui introduit l'évangile : "A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père en aimant les siens qui étaient dans le monde et en les aimant jusqu'au bout". Donner sa vie pour ceux qu'on aime. Aimer en vérité à la manière de Jésus, c'est cela la vraie vie et si, comme Chrétiens nous sommes appelés à vivre dans ce monde dans l'amour véritable que Jésus est venu nous révéler, nous le savons bien nous ne vivrons véritablement de cet amour que lorsque nous serons dans la maison du Père, quand nous aurons vécu notre Pâques, c'est-à-dire notre passage dans le monde de Dieu où règne l'amour véritable.

Le Visage de Marie qui nous conduit vers le visage de son fils, qui pour les Chrétiens est le seul qui peut nous révéler le vrai visage de l'Amour, de la Vérité et de la Vie. Ces visages nous rappellent l'importance des visages dans toute vie humaine. Que nous soyons croyants ou non, nous sommes tous habités par une multitude de visages. Derrière chacun de ces visages ce sont comme autant de manières de vivre, d'espérer, de croire ou de chercher Dieu qui sont en nous. En effet, chacun d'entre nous est façonné par toutes les rencontres qu'il fait. Chacun d'entre nous crée sa manière de vivre avec tout ce qu'il reçoit des autres; Chacun à notre manière nous sommes pour les uns semences d'amitié, de bonheur ou d'amour, pour d'autres semences de solidarité, de vie donnée ou de paix.

Ce matin, nous sommes habités par le visage de Michel. Nous pouvons nous redire en nous-mêmes et plus tard les uns aux autres ce que nous avons reçu de Michel. Avec lui nous commençons une nouvelle manière de vivre, une nouvelle présence vivante s'offre à nous en nous souvenant de sa manière de vivre, de ce que nous avons reçu de lui, de ce qui était important pour lui. Cette présence nouvelle n'enlève pas la douleur devant la séparation due à la mort, ni les questions face à la mort de quelqu'un qui nous est cher (Thomas lui-même dans l'évangile pose une question à Jésus :"Seigneur nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ?"), mais cette présence nouvelle peut nous donner la force de découvrir tous les signes vivants du passage de Michel sur cette terre, ces signes qui ont germé en nous et autour de nous. Ne laissons pas perdre ce que sa présence a semé. Aidons-nous les uns et les autres à croire et à contribuer à la victoire de la vie.

Bien entendu, cette vie au-delà de la mort est mystérieuse. C'est une réalité qui nous dépasse. Ce que nous savons si nous faisons confiance à Jésus, c'est que la mort n'est pas seulement une fin, c'est aussi une naissance. Ce n'est pas seulement un départ... ou plutôt si ! C'est un départ mais vers Dieu. C'est pourquoi, tout à l'heure après avoir dit merci pour ce que nous avons reçu de Michel, merci pour tous les liens que nous avons tissés avec lui et pour les fruits qu'ils ont produits, c'est pourquoi nous dirons adieu à Michel. "A-Dieu" quel beau mot pour des croyants. Nous ne pouvons plus rien pour lui, mais nous le confions à Dieu. Nous ne le verrons plus sur cette terre, mais il nous donne rendez-vous auprès de Dieu. A son baptême l'Eglise a proclamé qu'il venait de Dieu ; aujourd'hui l'Eglise proclame qu'il retourne à Dieu. Tout à l'heure je vais bénir son corps avec l'eau comme au baptême. C'est un acte de foi : aujourd'hui c'est sa naissance à une autre vie, la vie en Dieu. Car comme l'a dit l'Ecclésiaste "Dieu va rechercher ce qui a disparu". Comme nous l'a rappelé le Psaume 22, Michel avec le Christ a traversé les ravins de la mort et il habite maintenant la maison du Seigneur pour toujours.

Amen.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 01/08/2015 16:40

Michel nous a attendu pour que nous soyons avec lui pour son départ juste de retour de Lourdes à nouveau rassemblés Oui c'était émouvant et joyeux d'être ensemble avec Michel Danielle et leur parent
Une Famille réunie avec des anciens brancardier comme Lucien
Une célébration avec beaucoup de monde dans le recueillement

Andre BLANC 31/07/2015 19:06

c'était particulièrement émouvant - une cérémonie sobre mais empreinte de tristesse - Qu'elle émotion au moment de l'AVE MARIA repris par toute l'assemblée et puis aussi le "Prouvenco e catouli".
Au revoir Michel - Repose en paix