Hospitalité Sainte Marthe

Annulation du pèlerinage de cet été

2 Mai 2020 , Rédigé par Yannick A Publié dans #Informations Pratiques

Bonjour Chers Amis,

J’espère que vous traversez cette période de confinement en bonne santé et dans la sérénité malgré la limitation de nos libertés de mouvements.

Peut-être pressentez-vous l’objet de mon message … : les annulations de notre Fête des Familles du 17 mai à l’Abbaye Saint-Michel de Frigolet et aussi de notre pèlerinage à Lourdes prévu du 12 au 17 juillet.

J’ai pris la décision de ces annulations en accord avec notre vice-présidente Edith Lebigue et nos médecins Lionel Castanier et Véronique Jolas.

Pour la fête des Familles, comme rien n’est encore précisé concernant la limitation du nombre de personnes à une telle réunion, je ne peux pas bloquer la réservation du site de l’Abbaye et des repas.

Par ailleurs, le gouvernement dans sa dernière allocution de dimanche 19 avril, recommandait aux personnes âgées, aux personnes fragiles et/ou vulnérables de poursuivre le confinement dans une certaine mesure, par sécurité. Nos médecins vont tout-à-fait dans ce sens. Une partie de nos sœurs et frères hospitaliers font partie de cette tranche d’âge, ou vivent ces conditions de fragilité et/ou de vulnérabilité. C’est donc aussi la sagesse qui nous guide pour annuler notre fête du 17 mai.

Concernant le pèlerinage à Lourdes : d’après les renseignements donnés par les Sanctuaires, l’Accueil Notre-Dame et nos hôteliers, le site sera fermé en tous cas jusqu’au 15 juillet, c’est-à-dire qu’il ouvrirait postérieurement à notre calendrier. Tous les pèlerinages du mois de juillet ont été annulés, ainsi qu’une bonne partie de ceux du mois d’août, et les hôteliers ne savent pas s’ils pourront ouvrir leurs établissements cette année.

Nos pèlerins accompagnés qui vivent en EHPAD, en maison de retraite ou en centre de rééducation comme LES ALCYDES, ne seront pas autorisés à en sortir et devront rester confinés peut-être jusqu’à la fin de l’année.

En conséquence, je suis obligé d’annuler notre pèlerinage 2020.

Gardons l’espoir et continuons de prier pour une disparition rapide et définitive de ce coronavirus.

Continuons de préserver nos santés par les gestes barrière …  

Continuons de nous aimer les uns les autres …

Continuons  de nous aider les uns les autres …

Nous renforcerons ainsi notre engagement d’hospitalières et de brancardiers.

Si une possibilité s’ouvre à nous pour nous réunir au mois de juillet en diocèse, je vous en informerai.

Bien affectueusement.

 

Yannick AMAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article